Thérapie «Mémoires Cellulaires»

 

Biosynthonie.

                                               globe terre

Issue du champ des « thérapies dites brèves », la thérapie « Mémoires Cellulaires » Biosynthonie est orientée vers la résolution de la problématique limitante (croyances erronées, phobies etc…) dans notre vie d’aujourd’hui . Elle permet ainsi un accompagnement ciblé durant les périodes de crise ou de transition de vie, aux remises en question concernant les orientations et choix de vie. Elle est aussi et surtout une voie d’évolution personnelle pour ceux et celles qui recherchent une meilleure connaissance …

… et compréhension du fonctionnement de leurs systèmes de croyance, scénarios de vie et schémas de comportement erronés.

Elle allie plusieurs méthodologies efficaces dans la compréhension de ces processus : l’introspection verbale du projet-sens et cycles de répétition, l’analyse biopsychocorporelle (ou la symbolique des maux et messages du corps), l’analyse transgénérationnelle, les mémoires intra utérines qui vont agir sur la « Structure » (cuirasses psychocorporelles) libérant ainsi notre potentiel d’énergie jusque là cristallisé pour la transformation de nos schémas de vie devenus obsolètes et réactiver ainsi nos ressources-valeurs endormies. 

Qu’est ce qu’une « mémoire » ?

Il s’agit d’une empreinte (sensorielle-émotionnelle) inscrite au plus profond de notre inconscient à la suite d’un ou plusieurs évènements récurrents survenus dans notre vie.

Ces empreintes sont d’ordre personnelle se situant de l’enfance à aujourd’hui (mémoires personnelles), d’ordre familiale liées à la constellation familiale dont nous sommes issus (mémoires familiales), liées à notre séjour dans la matrice (mémoires intra-utérines), et celles héritées de notre clan (mémoires transgénérationnelles).

Selon un programme de situations répétitives, non dans la forme mais dans le fond, ces empreintes vont se réactiver dans les plans inconscients sous des aspects sensori-émotionnels occasionnant  mal-être, anxiété, angoisse etc… ou sous des formes plus extérieures de brusques changements de vie. Nous sommes confrontés à revivre à notre insu des  cycles répétitifs limitants, ce que nous pourrons décoder comme notre projet-sens de vie erroné.  

A ces empreintes vont se rajouter celles que nous ramenons de notre Transpersonnel : mémoires issues du grand Champ de l’Inconscient Collectif ou mémoire karmiques, celles-ci nous donneront la note vibratoire de ce que notre Âme expérimente ici et maintenant en dehors de notre égo psychologique.

Prenons un exemple : Sentiment de manquer d’amour dans sa vie d’aujourd’hui, comment cela peut se mettre en place durant l’enfance ?

Les 3 grands piliers de l’épanouissement psycho-affectif reposent sur :
l’Amour 
la sécurité 
la Reconnaissance

Ces 3 grands piliers vont donner les fondations au “Processus d’Autonomie” qui va permettre à l’enfant de quitter la “matrice fusionnelle” pour rejoindre et incarner son projet de “personne autonome et unique”.

Dans l’Amour, la sécurité et la reconnaissance, l’enfant va se construire en tant qu’Être libre, en relation avec sa créativité profonde, son ouverture et écoute du monde environnant, ainsi il pourra se positionner , s’affirmer en prenant sa place dans le monde auquel il participe.

Ce besoin premier se retrouve dès les origines dans le “ventre de maman” : 
comment nous a t-elle attendu, faisions nous partie du projet de couple de nos parents, l’accueil au moment de la naissance, notre identité , notre sentiment d’appartenance dans le 1er regard de maman. Le lien d’amour est ce 1er lien qui construit en nous ce sentiment d’amour envers nous même , envers le monde environnant. L’Amour est l’état le plus précieux chez l’enfant le construisant dans sa valeur personnelle , l’amour est d’ordre universel. Sans amour suffisant , nous allons construire des systèmes de dépendance affective (liée à la carence affective), des sentiments d’abandon, de rejet, de coupures de ses sentiments profonds (rationnalisation, intellectualisation des émotions), avec pour toile  de fond: un déni de soi, de sa valeur, un désamour de soi.

Les 3 notes indissociables pour parfaire la mélodie d’Amour sont : 
être aimé, aimer, et s’aimer: pouvoir recevoir de l’amour, pouvoir donner de l’amour conduisent tout naturellement à l’Amour de Soi.

Qu’est ce qui nous pousse à vivre dans ce monde ?  
Quelle est notre quête du Graal ? 
Que recherchons  nous dans tout le réseau de notre tissu relationnel ?
A quoi  pouvons nous  rattacher notre fragilité émotionnelle ?
Que représente pour nous le mot AMOUR ?
Que sommes-nous capable de réaliser par Amour ?

Voilà autant de questions qui nous traversent afin de donner une définition de ce qu’est l’Amour, et pour la plupart d’entre nous, elle se traduit et se vit par toute une gamme émotionnelle très puissante.

La force d’Amour, depuis la nuit des temps, pousse l’Etre à se dépasser, parfois dans les extrêmes si cet amour n’est pas honoré.

Dans le mot Amour, nous pouvons définir :
l’amour pour l’autre, les autres
l’amour de l’autre, des autres
l’amour maternant
l’amour-amitié
l’amour-compassion
l’amour universel
l’amour de soi

AMOUR est une vibration qui peut se décliner en une infinité de couleurs reflétant une partie de cette vibration

Il n’est pas possible de comparer toutes les formes d’amour car elles sont issues d’une même dominante : aimer et être aimé, chaque amour est unique parce qu’il implique un investissement émotionnel unique, nous reliant la plupart du temps à cet instant premier du lien d’amour avec maman.

Dans la véritable relation d’amour, nous ne voyons plus en l’autre ce qui nous manquait, nous n’attendons pas que l’autre comble nos manques, nous ne sommes pas dans la dépendance mutuelle, au contraire, nous nous complétons, nous devenons UN. Ce qui est bien différent de la fusion où l’un des deux ,ou les deux, risque de se renier. C’est aussi respecter l’autre en tant que personne unique . 

Dans certains cas et de manière inconsciente, l’amour devient lieu de marchandage et de contrôle pour combler nos besoins et nourrir nos schémas de dysfonctionnement.

Voilà autant de pistes possibles à explorer dans notre sentiment de manque d’Amour d’aujourd’hui…

Le cheminement en thérapie « mémoires cellulaires » Biosynthonie® peut se définir ainsi :

En comprenant le pourquoi de ce qui me limite aujourd’hui, je peux mettre en place des stratégies de transformation et d’évolution plus satisfaisantes dans ma vie" (processus d’autonomie).

Selon un programme de situations répétitives, non dans la forme mais dans le fond, ces empreintes vont se réactiver dans les plans inconscients sous des aspects sensori-émotionnels occasionnant  mal-être, anxiété, angoisse etc… ou sous des formes plus extérieures de brusques changements de vie. Nous sommes confrontés à revivre à notre insu des  cycles répétitifs limitants, ce que nous pourrons décoder comme notre projet-sens de vie erroné.  

L ‘Accompagnement se réalise en 2 temps :

Un 1er contact en entretien-décodage : permettre la mise à jour, le décodage et la compréhension intellectuelle du schéma actif au moment de la problématique et le balayage de la cartographie croyances-émotions  cristallisée en " mémoires personnelles".
 
Par rapport à une situation-clé limitante ou bloquante, nous visons à mettre à jour les ressentis-émotions  qui peuvent amener à une vision erronée de l’événement parfois en résonance avec une ou plusieurs situations du passé (récurrence).

La compréhension de cette répétition permet de désamorcer les réactions-conflits envers soi-même (auto-sabotage) et envers l’extérieur (l’autre, les autres).Ainsi, un programme de transformation des comportements erronés est mis en place dans le respect du rythme de chacun. 

 …Nous redonner ce droit d’exprimer, dans le non-jugement et le respect de nous mêmes, nos manques, nos attentes, nos souffrances,  ainsi que les incompréhensions et les rancoeurs installées au fil du temps…va nous permettre d’éclairer le chemin qui nous mène vers la compréhension, et l’intégration, stade de la transformation. Un Chemin en Soi qui amène au dépassement de ces comportements limitants grâce à  la mise en place de stratégies de changements concrets, véritables outils d’évolution sans quoi la transformation ne serait que factice…

En 2ème Temps :  La continuité de l’accompagnement va se dérouler dans la déprogrammation du scénario erroné dans les plans profonds de notre inconscient en utilisant les techniques d’expansion de conscience associées aux pratiques vibratoires en tandem avec la reprogrammation d’un scénario répondant aux besoins inconscients non comblés. Attention, il ne s’agit pas de « voyage hors du temps » favorisant l’isomorphisme et nourrissant notre structure victime-schizoïde mais bien d’un véritable processus de compréhension –acceptation d’un état passé dans l’équilibration de ce qui a manqué et de ce qu’il a développé comme ressource en nous.

Le But n’est pas d’aller « rendre visite » à nos mémoires, plutôt d’en retirer la quintessence de leur présence dans notre vie ici et maintenant. Nous ne nous attachons pas à la forme mais bien au message caché que cette mémoire transporte pour notre évolution et processus d’individuation.

                                                                                              votez merci!

                                                                                    

 

                                                                                                                                                   :salut:  hello:{}